Installer un plafonnier

Publié par Astuces Brico le

Ca y est. Après avoir passé un bon moment à flâner en ligne ou dans les boutiques de luminaires, vous avez trouvé le modèle idéal, alliant votre budget au caractère et aux volumes que vous attendiez. Seule ombre au tableau : comment faire pour installer un plafonnier correctement ? Pas de panique, tout est très simple. Il vous suffira effectivement de suivre quelques étapes, et vous pourrez profiter rapidement de votre nouveau cocon à l’atmosphère chaleureuse, et ce tout en respectant les normes électriques NF C 15-100 !

Identifier votre type d’installation pour plafonnier.

Eh oui, les cas vont se distinguer selon l’installation dont vous disposez ! Pour savoir à quoi vous en tenir, il vous suffit de jeter un œil au système déjà en place, qui peut être de deux types :

  • Un boitier DCL (Dispositif de Connection Luminaire)

    Derrière cet acronyme, susceptible de soulever des interrogations, se cache l’expression « Dispositif de Connection Luminaire ». Ce système tend à être normalisé, notamment via la norme internationale CEI-61995. Son principe consiste tout simplement à vous apporter une plus grande sécurité en vous permettant de raccorder vos luminaires au circuit électrique. Sa durabilité est plus grande, tout comme sa sécurisation, vous protégeant d’éventuelles décharges électriques. Vous le reconnaîtrez assez aisément : elle se présente sous forme d’une prise électrique, et vous offre la possibilité de raccorder en toute simplicité et sans outils votre plafonnier au reste du réseau électrique. Grâce au DCL, muni de trois pôles, d’une douille à laquelle est fixée une fiche, et d’un crochet pour simplifier la fixation, plus aucun fil ne vous embêtera ! Attention toutefois car même si les DCL se révèlent être extrêmement pratiques et même élégants pour camoufler les fils rebelles, il existe des restrictions dans leur usage. Par exemple, ils sont interdits au-dessus des douches et baignoires pour des raisons de sécurité !

  • Un mode d’attache de plafonnier plus classique.

    Si le DCL commence à se répandre et ferait bien notre bonheur à tous, tous les logements n’en sont malheureusement pas équipés. Dans ce cas, il nous faudra batailler avec notre installation électrique et ces dominos chers à nos cœurs, sans oublier de prendre des mesures de sécurité plus larges lors de la mise en place de notre nouveau plafonnier.

C’est l’heure de la pose de votre plafonnier !

Installer un plafonnier sur un boîtier DCL.

Comme nous le disions précédemment, le fait de disposer de boîtiers DCL vous évitera d’avoir à vous confronter à des fils en tout genre. Ici, tout est caché, et votre seule interface avec le système électrique est cette prise à trois pôles, dont l’un est évidemment relié à la terre. Plus besoin d’être un pro de l’électricité pour pouvoir concrétiser vos envies de nouvelles installations ! Une fois monté sur votre escabeau, vous aurez donc une plus grande visibilité sur ce boîtier. Et vous pourrez débuter ce travail de… courte haleine ! Effectivement, n’oubliez pas de tout d’abord couper le courant. Eh oui, c’est extrêmement important, et assurez-vous qu’il n’y a aucune tension ! Par la suite voici les étapes à suivre :

  • Retirez la douille de votre boîtier DCL,
  • Avec une pince à dénuder, dénudez si besoin les fils du câble de votre luminaire,
  • Ouvrez la fiche, qui est accrochée à la douille du boîtier DCL, et qui servira de domino.
  • Insérez-y les câbles, en mettant bien la phase (fil rouge ou marron) sur le L, et la partie neutre (fil bleu) sur le N. Dans certains cas, la terre sera un fil jaune ou vert, à raccorder au centre.
  • Fixez-les en les vissant,
  • Remettez le cache en position, en le serrant bien sur le câble avec la vis du côté,
  • Vous pouvez maintenant remettre la fiche dans le boîtier DCL,
  • Fixez le luminaire en enroulant le câble sur le crochet,
  • Réajustez enfin le cache pour un rendu parfait !

Maintenant, le tour est joué et vous aurez ainsi la possibilité de changer de plafonnier aussi souvent que vous le souhaitez ! Car oui, quel que soit votre plafonnier coup de cœur, sachez que tous les modèles sont compatibles avec les boîtiers DCL ! Si vous n’avez pas que des boîtiers DCL chez vous, et que vous avez à batailler avec des systèmes un peu plus rustiques, voici de quoi vous permettre d’envisager la suite de vos aventures électriques en toute sérénité. Après tout, avec un peu d’huile de coude, tout ira également très vite !

Installer un plafonnier sans boîtier DCL.

Bien entendu, les anciens systèmes avec fils électriques apparents sont encore très répandus, et il est nécessaire de savoir comment les manipuler pour pouvoir installer un plafonnier facilement. Ici également, coupez bien l’alimentation du circuit grâce à votre disjoncteur avant de vous lancer dans cette aventure de changement de luminaire ! Si vous voyez qu’aucun crochet n’est fixé au plafond, il vous sera possible d’en ajouter un simplement en plaçant une cheville de suspension, après avoir percé aux bonnes dimensions sur un emplacement que vous aurez préalablement délimité. Par la suite, vous pourrez débuter le processus d’installation !

  • Tracez les contours de votre nouveau support de luminaire au plafond, pour placer le crochet au bon endroit,
  • Mettez le crochet en place, s’il n’y en a pas déjà un de présent,
  • Déconnectez les anciens fils en les dévissant du domino,
  • Le domino reste accroché aux fils du plafond,
  • Avec votre pince à dénuder, dénudez si besoin les fils de votre nouvelle suspension,
  • Connectez les fils de votre luminaire au domino, en respectant bien les couleurs : la phase (fil rouge ou marron) sur le L, et la partie neutre (fil bleu) sur le N, et la terre (vert ou jaune) au centre. Puis vissez pour fixer le tout !
  • Raccordez le tout au crochet pour faciliter la suspension,
  • Ajustez la longueur du câble selon ce que vous souhaitez,
  • Placez maintenant le cache-câbles et fixez-le tout simplement avec une vis !

Comme vous l’avez vu, même si les systèmes anciens peuvent paraître un peu plus barbares que les systèmes DCL, rien n’est bien sorcier ici non plus pour installer un plafonnier ! Après une ou deux manipulations, le coup de main se prend rapidement. Eh oui, en quelques gestes bien enchaînés, grâce à votre indispensable tournevis et votre inséparable escabeau, vous êtes désormais le pro du changement de luminaires ! Insistons à nouveau bien sur le fait que, avant de vous atteler à ce genre de travaux, il est essentiel de bien couper le courant, et de vous assurer que vous vous mettez dans des conditions de sécurité optimales. Finalement, sachez que vous pourrez, si vous le souhaitez, révolutionner vous-même votre support en installant votre boîtier DCL une bonne fois pour toutes.

Catégories : Pose et fixation